L’œuvre

Paysage vu à travers un point d’observation


L'artiste plasticien allemand Tobias Rehberger et Thylacine, jeune DJ et compositeur de la scène française, ont présenté à la 15e édition de Nuit Blanche, le 1er octobre 2016, cette installation immersive qui entremêle son, lumière, design graphique et architecture, pour plonger le spectateur dans l'univers en construction d'un Grand Paris à inventer.

Installation monumentale, l'oeuvre fait voyager le spectateur dans un univers de signaux lumineux semblables aux néons frénétiques des grandes métropoles, New York ou Tokyo, réputées pour leur vie trépidante de jour comme de nuit. Un ballet de mots embrasse le spectateur immergé au cœur de pulsations sonores et lumineuses ; il découvre les sensations d'une ville qui s'éveille peu à peu. Les projections lumineuses, d'abord hésitantes, s'accélèrent et s'accordent au rythme de la performance musicale pour envahir l'espace et dévoiler en grand écran un mot de fin du cycle.

Les artistes

Tobias Rehberger et Thylacine