Ateliers participatifs autour des sons du chantier, entre silence et frénésie créative.

Le projet de Si Architectes repose sur la création d’un dispositif mobile à partir d’un camion de chantier et d’un programme d’ateliers participatifs. Le dispositif mobile relie deux esthétiques étrangères l’une à l’autre : celle du chantier et celle des chars de carnaval, sous la forme d’un gazebo contemporain. Ses déplacements à l’intérieur de la ville renouent avec l’extravagance des parades. Pensé comme un prototype évolutif il est implémenté grâce aux productions de chaque atelier.

Tous les mercredis au printemps 2018, aux abords du chantier de la Gare de Bagneux, Si Architectes a donné rendez-vous aux habitants du quartier à une série d'ateliers gratuits et ouverts à tous. A partir de matériaux récupérés du chantier et accompagnés du musicien percussionniste brésilien Mao Sarfatis, les participants ont créé des instruments acoustiques : xylophone en tube pvc de forage, cymbales en tôle, déchets à corde, etc. A l'occasion du festival Copaca'Bagneux organisé par la ville, les participants des « ateliers sonores » ont activé collectivement la sculpture réalisée aux abords du chantier. Au programme, le public a assisté et pris part à un orchestre collectif, et découvert des séquences musicales conçues grâce aux bruits du chantier.