L’œuvre

Gyrotope

Gyrotope est un large cercle constitué de colonnes, une sculpture qui se déplie avec le temps. L'œuvre joue d'effets intangibles et éphémères, comme la lumière et le son, pour proposer une expérience fondée sur la perception du mouvement. Elle reprend dans l'espace le principe du film, une succession de plans qui, enchaînés, forment une séquence unique Elle transporte le public dans un espace-temps virtuel tout en maintenant les liens physiques et tangibles du corps à son environnement.

Gyrotope fonctionne à la manière d'un périmètre que l'on pourrait traverser. L'œuvre crée une expérience modulable de l'échelle. Elle est à la fois un objet et un environnement en fonction du point de vue que l'on adopte ; de l'intérieur, de l'extérieur ou même sur les bords.
Pablo Valbuena

Commandée par la Société du Grand Paris en 2016, Gyrotope évoque par sa forme, la courbe de la future ligne 15. Présentée pour la première fois lors de KM1, à Clamart le 4 juin 2016, à l'occasion du lancement du premier chantier du Grand Paris Express, puis à l'occasion de Nuit Blanche Bruxelles, le 1er octobre 2016, devant le Parlement européen. L'œuvre, également vue à Saint-Denis et Saint-Ouen lors du KM4 le 20 octobre 2018, poursuit sa vie.
L'artiste

Pablo Valbuena