Née à Paris, Noémie Goudal est influencée par le travail de chorégraphes contemporains comme Sidi Larbi Cherkaoui et Pina Bausch mais aussi par des auteurs tels que Murakami et Yoko Ogawa.

Noémie Goudal utilise à la fois la photographie, la vidéo et les installations photographique poétique, oscillant entre réalité et fiction. Elle intègre des structures architecturales de différents types (dômes, escaliers et tours) au sein de paysages vierges. Travaillant sur les contrastes entre réel et invention décors, elle renouvelle la notion de paysage et invite le spectateur à s’interroger sur le rapport qu’il entretient avec la nature.

Noémie Goudal réalise l'oeuvre de la gare du Blanc-Mesnil en tandem avec les architectes Jérôme Berranger et Stéphanie Vincent.