"Bruits & Paroles"

novembre 2017 - juillet 2018

Sur le chantier de la future gare des Ardoines, le collectif prend comme point de départ un élément qui concentre et caractérise le chantier : le bruit, et ce qu’il génère, tant dans la modification des comportements que dans l’appréhension d’un espace. Le collectif choisit ce sujet pour le mettre en parallèle avec la parole, par un récit de quartier, de ses habitants, des passants, mais aussi un récit ouvrier, autour des mutations d’hier et d’aujourd’hui sur le territoire.

Pendant les 8 mois d’interventions, différentes formes d’ateliers, axés sur trois temps principaux, sont proposées :
Une recherche croisant histoire et imaginaire, au travers d’une rencontre directe avec les passants / la création d’une signalétique à partir d’un relevé sensoriel sur place / une édition d’affiches retraçant les communications entre le chantier et la gare.

Un temps de restitution finale à permis aux participants et à d’autres publics de tester pendant une journée l’ensemble des ateliers mis en place tout au long de l’intervention, et d’appréhender les réalisations disséminées aux abords du chantier et de la gare.