Nathalie Junod Ponsard crée des installations et œuvres lumineuses qui transforment les espaces et tendent à déstabiliser nos repères habituels. Elles engendrent des sensations d’énergie suscitant une modification physiologique de nos repères perceptifs.

L’artiste a représenté la France en 2017 à la biennale Western China Biennale, elle a exposé dans des musées nationaux et participé à des expositions internationales : Biennales de Singapour, Galerie Guggenheim – (Université Chapman, Los Angeles), Luce di Pietra (Palais Farnèse, Rome), Galerie des Gobelins, Festival de France en Inde, Singapore Art Museum,Centre Pompidou Paris, Bauhaus de Dessau, musée Palaexpo Rome, Gaité Lyrique Paris, Musée de l’Oural (Ekatérinbourg, Russie), Fondation EDF, musées MOCA et Luxelakes A4 (Chengdu, Chine), musée de la Chasse et de la Nature à Paris.

Elle a réalisé des œuvres permanentes et monumentales: commandes publiques du Ministère de la Culture et CNAP sur la place Malraux et sur la Galerie des Gobelins à Paris, musée MACRO à Rome, ou privée sur l’immeuble Austerlitz, Paris 13. En Chine, le musée MOCA Chengdu a présenté une exposition rétrospective de son œuvre. En 2018, l’oeuvre textile commandée par le Mobilier national est installée dans le Palais de l’Elysée. L’artiste est lauréate du concours Embellir Paris avec une œuvre sur la place de l’Europe-Simone Veil.

Nathalie Junod Ponsard conçoit avec l'architecte Philippe Gazeau l'oeuvre de la gare Villejuif Louis-Aragon.