Née en Corée du Sud, Mona Young-eun KIM, plasticienne, vit et travaille à Montpellier.

Elle cherche à réaliser des œuvres qui réveillent notre inconscient et qui nous font rêver. Sa pratique s’articule autour des thèmes du déplacement réel et imaginaire. Cette ambiguïté crée ainsi un espace poétique et humoristique qui laisse une certaine liberté d’interprétation et d’appropriation par le spectateur. Pour formuler ses propositions artistiques, elle choisit principalement les couleurs vives et les formes nettes, comme l’enseigne lumineuse qui est son outil d’art préféré.

Intéressée par les interventions artistiques dans l’espace public, Mona a remporté en 2017 le concours organisé par la SA3M (société d'aménagement du territoire) pour les Halles Laissac à Montpellier. Pour ce projet, elle a là aussi imaginé une œuvre colorée et lumineuse inspirée du melon, qui couvre le lanterneau et les vitrages de ce bâtiment.

Mona est diplômée de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier et de l’Université de Dongguk à Séoul en philosophie et cinéma et audiovisuel.