L’université Paris Est, l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE) de l’académie de Créteil et la Société du Grand Paris construisent une démarche partenariale pour favoriser l’innovation pédagogique et l'information sur les métiers.

Ce sont vingt-sept enseignants amenés à prendre leurs fonctions de professeurs titulaires en septembre 2019 qui se sont retrouvés, pendant deux journées d’ateliers entre mars et avril, à la Fabrique du métro, sur le thème du Parcours Avenir. Leur objectif ? L’élaboration de projets pédagogiques sur le thème des gares du futur, pour la rentrée scolaire 2019-2020. Cinq projets pédagogiques originaux ont émergé de ce temps de réflexion. Chacun alliant pluridisciplinarité et variété des niveaux d’enseignement.

A la Fabrique du métro, les aspirants enseignants ont appris à se connaître et à travailler ensemble. Ils ont arpenté lors d’une visite commentée, une future gare « type » du Grand Paris Express, ses futurs équipements et maquettes de gares. Un temps dédié a permis une appropriation de la collection d’outils pédagogiques jeunesse du Grand Paris Express et un temps d’échange sur les métiers du chantier.

Forts de ce lieu multiforme et de leur créativité, les équipes se sont spontanément prises au jeu et sont allées au-delà des attentes de leurs formateurs, Michaël Huchette et Pascale Monnet-Chaloin : « Les projets imaginés sont à la fois réalistes, basés sur une bonne prise en compte des ressources et des contraintes de terrain, et ambitieux : ils envisageant les choses de manière tout à fait originale, sur plusieurs années, à l’échelle d’équipes pédagogiques élargies et à l’échelle de plusieurs établissements scolaires . Cela nous conforte dans la conviction que les enseignants débutants - bien formés - sont des acteurs clef du dynamisme de notre système éducatif ». La Société du Grand Paris attend donc les propositions de collaboration des équipes pédagogiques, à l’automne prochain !

Logo upec espe web rvb