Guillaume Seyller est un artiste plasticien qui utilise la 3D pour donner vie à des corps étranges, fantômes prenant vie au sein de paysages vidés de toute présence humaine. Sa pratique, qui s'appuie sur la sculpture et l'écriture, produit des récits qui interrogent la place de l'humain à la frontière entre société numérique, monde sauvage et persistance du sacré.

Guillaume sort diplômé de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon en 2018. Son travail a fait l'objet d'expositions personnelles au Bonnevalle (Noisy-le-sec, Juin 2018) et à la Mapraa (Lyon, Mars 2019). Il prépare actuellement une installation vidéo en duo pour la galerie Arebyte à Londres (Août 2019).