Née en 1979 à Athènes, Félicie d’Estienne d’Orves vit et travaille à Paris.

Décentrage, relativité et mouvement continu sont au cœur du projet artistique de Félicie d’Estienne d’Orves. Ses installations et performances font appel à une connaissance phénoménologique du réel, interrogeant le processus de la vision et le conditionnement de notre regard. Dans son travail, la lumière est à la fois l'outil et le sujet. Elle s'intéresse à la définition des limites de l'espace, physique et cosmologique, par la lumière et sa vitesse. Lauréate 2019 du prix de la Fondation Vasarely pour les arts numériques.

Son travail a été présenté au Centre Pompidou – Nuit Blanche – Sorbonne Art Gallery – Le Centquatre 104 / Némo (Paris) – Watermans Arts Center (Londres) – New Art Space / Sonic Acts (Amsterdam) – TBA Teatro do Bairro Alto (Lisbonne) – – ICAS (Dresde) – Ars Electronica (Linz) – Elektra Festival (Montréal) – Day For Night (Houston) – OCAT (Shanghai) – Aram Art Museum (Goyang /Corée), etc.