Du 1er février au 30 avril, la Fabrique du métro accueille l’exposition Métro en vues, qui rassemble près de 70 photographies réalisées par les étudiants de l’École nationale supérieure Louis-Lumière. Au cœur de cette commande : le Grand Paris Express, ses chantiers titanesques et les mutations urbaines.

Une fois en service, le métro accélérera considérablement nos temps de trajet. Sa construction, en revanche, s’inscrit dans le temps long, nécessaire à la concrétisation des grands desseins qui façonnent leur époque. Ces projets structurants sont des legs qu’une génération transmet à la suivante. Et c’est cette jeune génération, celle qui empruntera demain le Grand Paris Express, qui nous convie à nous arracher à l’urgence de notre quotidien, pour explorer ce temps long. La Société du Grand Paris a joué le jeu. Elle a accepté d’être bousculée par de jeunes artistes qui se sont appropriés, en pleine liberté, le projet du nouveau métro. 16 étudiants en photographie, en deuxième année à l’École nationale supérieure Louis-Lumière, se sont exprimés sur les travaux de construction en particulier et sur les mutations de la ville en général. Leur regard n’est en rien dénué de l’audace propre à la jeunesse. Ces yeux, l’une des étudiantes a voulu les clore. Planté au milieu des gravats, paupières baissées, un compagnon du chantier s’extrait un instant du quotidien des travaux. Les yeux fermés, une habitante du Blanc-Mesnil songe aux prés de jadis, rappelant combien ces territoires ont été remodelés par l’urbanisation de la région parisienne. Elle semble imaginer les transformations à venir.

Informations pratiques :

Métro en vues
Exposition photographique des étudiants de l’École nationale supérieure Louis-Lumière
à la Fabrique du métro : 50, rue Ardoin, Parc des Docks Bâtiment 563, travées E et F, 93400 Saint-Ouen

Jours et horaires d’ouverture
Visite en accès libre lors de journées portes ouvertes, les samedis 2 février, 2 mars et 6 avril, de 11h à 18h.

Visite guidée du lundi au vendredi, avec inscription obligatoire