Une empreinte mémorielle

Essentiellement en brique, forte d’une voute immense et d’une façade recouverte de végétaux, la gare de La Courneuve rend hommage au passé ouvrier de la commune et fait écho au parc George-Valbon, un des plus grands espaces verts d’Ile-de-France, situé à proximité..

C’est dans cette optique que l’artiste Duy Anh Nhan Duc est intervenu en puisant, selon ses mots, « dans la richesse de la population et de la végétation ». Baptisée Empreinte, son œuvre se déploie en deux temps. Sur le plafond seront tracées des racines dorées reprenant les motifs des lignes de la main d’habitants de la Courneuve "afin de symboliser la mixité générationnelle et culturelle du quartier ».

Sur les murs de la mezzanine basse, des panneaux en verre retiendront des compositions aériennes de végétaux et de semences collectés au parc Georges-Valbon « pour donner à voir au travers des créations les saisons et le cycle de croissance de la graine à la floraison.»


Titre : Empreinte

Matériaux : fresque sur plafond et inclusions végétales dans parois vitrées

Dimensions : plafond d’environ 450 m2 - Parois vitrées de 4,5m de hauteur et 26m de linéaires au total