Ange Leccia, né en 1952 à Minerviu en Corse, vit et travaille à Paris et en Corse. Après des études d'arts plastiques, il s'engage dans une double activité de plasticien et de cinéaste, et initie ses recherches en tant que pensionnaire à l'Académie de France à Rome. Parallèlement, Ange Leccia se sert de la vidéo, non dans un contexte narratif comme dans un film cinématographique, mais plutôt par la répétition d'images en boucle, permettant au spectateur de saisir l'oeuvre dans l'instant ou de l'appréhender dans le temps sur un mode contemplatif.

La démarche d'Ange Leccia nourrit le MAC VAL depuis sa création, l'artiste a récemment conçu l'installation Logical Song en 2013 dans les espaces du musée.

En 2015 et 2016, l'artiste participe à l'exposition "Les Passagers du Grand Paris Express"

Ange Leccia attire ainsi notre attention sur la violence et la puissance de certains objets contemporains issus de l'industrie technologique en confrontant des voitures ou des motos, des téléviseurs ou des projecteurs… On a pu voir son travail, entre autres, au Musée d'art moderne de la ville de Paris, au Centre Georges Pompidou (Paris), au Musée Guggenheim de New York, à la Documenta de Kassel, au Skulptur Projekte de Munster, à la Biennale de Venise... Il est représenté par la galerie Jousse Entreprise. Il a réalisé des commandes publiques notamment pour les villes de Hiroshima, Atlanta, Lyon, Cluny, Nice, Nantes et Toulouse.

Ange Leccia conçoit l'oeuvre de la gare de Bry-Villiers-Champigny en tandem avec l'architecte Thomas Richez.