« Aby » et « Marina » sont les deux nouveaux tunneliers de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express. La révélation s’est déroulée le 29 juin dernier lors de la fête de chantier de la friche Arrghi à Vitry-sur-Seine.

Conformément à la tradition de la Sainte-Barbe, protectrice des mineurs et des ouvriers, les tunneliers sont placés sous la protection d’une marraine. Après Steffie-Orbival, Malala, Ellen et Amandine, Aby Gaye, basketteuse française née à Vitry-sur-Seine et Marina Kvaskoff, épidémiologiste française à l’Institut Gustave Roussy situé à Villejuif, sont les deux nouvelles marraines du Grand Paris Express.

La Société du Grand Paris a engagé une démarche inédite en associant le public jeune au choix du prénom des marraines grâce à un concours en 2018. La participation a évolué en 2019 en impliquant les participations citoyennes sur les territoires. C’est par le biais de deux votes, le premier auprès du conseil municipal d’enfants de la ville et le second auprès de près de 300 jeunes vitriot(e)s participants au festival scientifique Vitry-sur-Sciences que les marraines ont été désignées.

Les prénoms des gigantesques machines appelées tunneliers sont ceux de femmes liées aux territoires pour leur naissance, leur attachement spécifique ou encore leur carrière. La cérémonie de marrainage a rendu hommage à ces figures contemporaines pour célébrer les valeurs humaines qu’elles défendent.

Aby a adressé un message fort aux enfants de la ville: « J’ai toujours cru en moi, je n’ai jamais attendu que quelqu’un le fasse pour moi. En grandissant, j’ai pris conscience de l’importance que cela avait. Il faut que chaque enfant comprenne qu’il n’est pas là par hasard, que le monde est assez grand pour tout le monde, pour tous les rêves, pour toutes les idées ».

La temps de révélation du 29 juin a permis à la seconde marraine, Marina, de revenir sur certaines valeurs qui lui sont chères : « Je suis féministe, pour la cause des femmes, notamment la cause des femmes en sciences. Je fais partie du conseil d’administration de l’association Femmes et Sciences qui vise à promouvoir la place des femmes dans les carrières scientifiques, à faire en sorte que les jeunes filles s’engagent dans des carrières scientifiques et y restent ».