Pleyel : inventer un lieu culturel pour le XXIe siècle

La gare de Saint-Denis Pleyel occupe une place singulière dans le futur réseau du Grand Paris Express : véritable nœud ferroviaire qui accueillera jusqu'à 250 000 visiteurs par jour, elle constituera dès 2023 un pôle multimodal comparable à Châtelet-les-Halles et à la Défense.

La Société du Grand Paris porte l'ambition d'y accueillir un équipement culturel innovant, porté sur les cultures urbaines et le numérique, d'environ 5 000m² en lien avec le réseau d'art que constituera le Grand Paris Express.

Ce nouveau lieu est pensé comme pluridisciplinaire, innovant et multifonctionnel, ouvert à des publics variés et des usages hybrides, en résonance avec le rythme de la gare, du quartier et de la métropole, pour en faire la première gare augmentée du XXIe siècle.

Portée par une architecture forte et distinctive signée par l'architecte japonais Kengo Kuma, elle s'intègre dans un quartier mixte, en pleine transformation, où se conjuguent créativité, art, culture et sport, puisqu'à l'horizon 2024, si la candidature de Paris aux Jeux-Olympiques est retenue, Pleyel est amenée à devenir la « gare olympique ». De plus, la future gare s'articule désormais avec l'appel à projet du concours Inventons le Métropole du Grand Paris portant sur le Franchissement Pleyel dont une large part sera consacrée à un projet culturel.

Pour imaginer ce lieu culturel de demain, La Société du Grand Paris a lancé une première réflexion animée par groupe de travail spécifique rassemblant autour des architectes, des directeurs artistiques du Grand Paris Express, des experts dans le champ culturel et artistique, des représentants d'institutions culturelles, mais aussi des chercheurs en sciences sociales, des personnes du monde de l'entreprise, de l'innovation, du champ social, universitaire et académique.

Parmi les experts de ce groupe de travail :

  • Thierry Paquot (philosophe de l'urbain)
  • Jana Revedin (architecte, chercheur et professeur d´architecture)
  • Didier Fusillier (président de l'Établissement public du parc et de la grande halle de la Villette)
  • François Belfort (consultant culture de Paris 2024)
  • Elizabeth Auclair (chercheur et maître de conférences en aménagement)

L' Architecte : Kengo Kuma