L'exposition Les Passagers du Grand Paris Express est une exposition itinérante produite par la Société du Grand Paris qui va à la rencontre des futurs usagers du métro du Grand Paris pour leur faire découvrir les coulisses de la construction du métro de demain à travers de nombreuses installations consacrées à l'architecture, à l'urbanisme et au design du Grand Paris Express.

La première édition s'est tenue au MAC VAL, le musée d'Art contemporain du Val-de-Marne, du 13 juin au 20 septembre 2015. La seconde édition a été accueillie dans les Hauts-de-Seine par le Musée des Années 30 – Espace Landowski à Boulogne-Billancourt du 11 mars au 22 mai 2016. Au total, ce sont plus de 40 000 visiteurs qui ont découvert l'exposition et le projet du Grand Paris Express.

Le projet de l'exposition est né d'une volonté de partager l'esprit d'innovation et de créativité qui anime la conception du Grand Paris Express.

L'exposition est rythmée par plusieurs installations consacrées à la dimension architecturale et urbaine du Grand Paris Express et présente les nombreux projets imaginés par les différents architectes ayant concouru pour la conception des gares en rassemblant les vues d'architecte, ainsi que des croquis, plans, coupes et dessins techniques produits depuis le démarrage des études de conception. Les visiteurs peuvent se projeter dans leurs futurs territoires grâce à une modélisation inédite en 3D et découvrir la prouesse technique de ce grand projet à travers des maquettes des gares de la ligne 15 Sud.

Des créations artistiques donnent quant à elles la parole à ceux qui fabriquent et emprunteront ce nouveau métro. Ainsi, la photographe Françoise Huguier a réalisé de grandes mosaïques de portraits reconstituant l'univers d'habitants, de familles, de colocataires, dont le quotidien et la vie seront transformés par le futur métro. Pour sa part, Pierre Olivier Deschamps a saisi à travers son objectif la diversité des paysages, urbains, naturels et humains, afin de dresser un inventaire visuel des sites où s'implanteront les gares. 84 images ont été retenues sur un fond d'environ 4 000 vues, afin de composer un mur d'images en noir et blanc. Seize illustrateurs ont aussi été sollicités pour partager leurs « portraits de ville », une interprétation singulière par quartier de gare qui donnera à chacun une possibilité de se projeter personnellement dans ces villes.

Commissaire de l'exposition : Alexia Fabre

Scénographe : Ruedi Baur, designer – graphiste

Production : ARTER