Depuis septembre 2016, la Société du Grand Paris met en place le dispositif « les Classes du Grand Paris Express ». L'objectif ? Placer au cœur du projet de transport la participation de la jeunesse, permettre aux futurs utilisateurs du nouveau métro de découvrir le projet et de se l'approprier.

Les « Classes », de quoi s'agit-il exactement ?

Les jeunes franciliens seront les premiers utilisateurs du Grand Paris Express.

Le programme Les Classes du Grand Paris Express est un dispositif pédagogique à destination de ces jeunes, dans le but de les informer sur le projet du Grand Paris Express et de tout ce qu'il implique. Cela englobe évidemment la découverte du futur métro, des métiers mis à contribution, mais aussi de toutes les démarches associées à la construction du Grand Paris Express comme les études scientifiques, les interventions artistiques, l'innovation...

Le projet de transport porte en lui des savoirs riches et diversifiés, sources de contenus remarquables, notamment scientifiques et techniques. Les Classes du Grand Paris Express ont pour objectif de les transmettre aux jeunes aussi bien sur le temps scolaire que sur le temps des loisirs.

Comment se construisent ses actions ?

Diverses actions sont mises en place.

Des ateliers :

Des ateliers sont proposés aux élèves : ici l'objectif est de travailler directement avec eux dans le cadre de partenariats avec des acteurs du monde culturel.

Par exemple, des classes franciliennes ont participé au concours CartoGraphie ton Grand Paris en partenariat avec la Cité de l'architecture, l'académie de Versailles et l'IGN (Institut National de l'Information Géographique et Forestière). Ce concours permet aux classes d'élaborer la représentation de leur quartier, en créant une carte sur un format A5. Les lauréats seront connus fin mars.

Un autre partenariat, celui-ci entre l'Atlas (centre de culture scientifique de Saint-Ouen) et la Société du Grand Paris, va permettre à des classes de CM1 et CM2, dès fin février, de découvrir la géologie et la construction des tunnels.

Au printemps, quelques classes à Champigny commencent à travailler avec l'artiste Karim Sebbar autour du projet Ville en chantier, ville enchantée. Des activités picturales, photographiques, langagières permettront aux enfants de créer des maquettes graphiques réalisées sur du carton plastifié. Ces cartons seront accrochéssur certaines palissades qui entourent le chantier dans le but de le « réenchanter ».

D'autres projets vont suivre sur les territoires.

Diffusion de kits pédagogiques :

Ils abordent différents sujets scientifiques ou culturels pour comprendre ce qu'implique la construction du Grand Paris Express. Pour être en lien avec les programmes scolaires, ces kits sont élaborés en concertation avec les académies d'Ile-de-France avant d'être mis à disposition des enseignants. Ils seront présentés fin juin 2017.

Par ailleurs, la Fabrique du métro deviendra, d'ici la rentrée 2017, le lieu de diffusion du projet où les acteurs des rectorats d'Ile de France, les élus et les organismes associés au projet seront reçus. Il sera aussi le lieu de formation des animateurs prenant en charge les enfants pour leur présenter, sous un format ludique, le Grand Paris Express au cours des activités périscolaires. Cela permettra, entre autres, de pérenniser les actions tout au long de la construction du Grand Paris Express.